Blog

Latest Industry News

Secteur automobile : PSA gagne 40% de plus que Renault

  • septembre 4, 2017
  • Achat et financement
  • Posted by
  • Commentaires fermés sur Secteur automobile : PSA gagne 40% de plus que Renault

Une étude a été publiée par le Figaro le week-end dernier que PSA gagne 40% de plus sur chaque voiture vendue par rapport à Renault. Plus précisément, PSA gagne 1400€ par véhicule vendu tandis que Renault ne gagne que 1000€. Ceci peut s’expliquer par le fait que PSA, qui regroupe Peugeot, Citroën et DS, vend ses voitures plus chères.

La firme de Carlos Tavares est-elle plus performante que celle de Carlos Ghosn ?

L’année 2016, PSA réalisait un bénéfice de 2,15 milliards d’euros contre 3,5 du côté de Renault. Cette étude réalisée par Le Figaro est alors une véritable surprise. Comment peut-on conclure que PSA gagne 40% de plus sur chaque voiture vendue par rapport à Renault ? Tout s’explique en fait, d’après Didier Laurent le consultant et directeur de l’agence Auto Presse Club, par la stratégie de « Pricing power » de Carlos Tavares. PSA privilégie la vente au meilleur prix. Même si les stratégies marketing promeuvent les promotions et les remises pour attirer les clients, PSA considère cette technique comme dévalorisant pour l’image de la marque et la valeur du produit. Ensuite, il y a la grande pression exercée sur les fournisseurs dans la chaîne d’achat, les obligeant à ne jamais baisser le prix de vente final. Enfin, PSA mise sur les options comme la personnalisation puisqu’elles rapportent toujours gros.

Qu’en est-il du côté de Renault ?

Renault mise plutôt sur le bénéfice net que sur le bénéfice par voiture vendue. Même s’il a deux points de moins sur chaque vente par rapport à PSA, la marque préfère la vente en volume conséquent que la vente en prix conséquent. C’est pour cette raison que Renault, en 2016, a réalisé des ventes plus conséquentes que PSA pour la première fois. Renault fait partie de ces marques low-cost et il représente une vente sur cinq. Même si PSA réalise 40% de bénéfice par vente, Renault a touché un chiffre global net plus conséquent en 2016.

Back to top