Blog

Latest Industry News

Ford et ses logiciels de manipulation

Ford connaît actuellement l’un de ses pires moments. Le constructeur automobile est en effet accusé d’utiliser des logiciels de manipulation dans ses nouveaux modèles. Il n’y a pas si longtemps déjà, Volkswagen était confrontée à une situation pareille. Ce qui lui avait coûté environ 30 milliards de dollars. C’est au tour de Ford de faire face à ces accusations peu orthodoxes maintenant, mais qui peuvent s’avérer réelles et justifiées.

Expertise du cabinet Hagens Berman

En effet, selon un cabinet américain, le constructeur aurait utilisé des logiciels pour manipuler ses moteurs notamment. Cela a pour but de réussir les tests d’émission polluante. Le cabinet Hagens Berman a démontré que ces voitures émettent deux fois plus de gaz polluants que les limites légales. De ce fait, le cabinet accuse Ford d’avoir manipulé les moteurs de ses pick-ups F-3550 et F-250 Super Duty. Mais le constructeur, comme ce fut le cas pour Volkswagen initialement, nie toutes ces accusations.

Qu’en est-il réellement ?

Les accusations portées par le cabinet Hagens Berman et appuyées par d’autres cabinets, paraissent fondées. Mais qu’en dit la marque ? Ford les nie farouchement. Pour ce fameux constructeur, il ne s’agit que d’une simple plainte sans fondement. Ford tient donc à rassurer sa clientèle qu’aucun de ces modèles de véhicule n’utilise de logiciels de manipulation. Le porte-parole de la marque automobile a tenu à défendre Ford contre ces accusations. Cette marque dit être ouverte à toute procédure d’enquêtes pour prouver son innocence. Les types de véhicule ciblés par cette enquête ont des moteurs diesel. C’est une affaire qui ne semble pas vouloir s’estomper de sitôt. En attendant, on peut toujours faire confiance à la marque en continuant d’acheter les modèles qui ne sont pas touchés par cette enquête. Mais, l’avenir pourrait décider autrement de la marque. Ainsi, tous les modèles pourraient être soupçonnés.

Back to top