Comment récupérer des points avec un stage?

Souhaitez-vous connaître les stages et les modes de récupération de points ? Les stages pour récupérer sont nombreux. Vous avez les stages volontaires, pour éviter une sanction et d’autres qui sont faits pour purger une peine complémentaire. Voici pour vous les conditions de récupération des points suite à ces stages.

Respecter les exigences pour faire un stage de récupération de points

Pour passer des stages de récupération de points, certaines conditions sont à remplir. Alors, vous devez avoir en dessous de douze points sans avoir fait de stage depuis un an et un jour. Votre permis doit être valide ou non annulé et vous ne devrez pas avoir reçu une lettre de 48Si.

A découvrir également : Comment lire le certificat d’immatriculation ?

Il y a la possibilité que le stage se fasse dans un autre département que celui où vous résidez. Pour ce qui est des stages obligatoires pour les permis probatoires, vous devez avoir reçu 487 n.

Bien se comporter durant le déroulement du stage

A voir aussi : Comment finaliser ma demande sur ANTS ?

Le stage de récupération de points se déroule en général durant deux jours consécutifs. Vous aurez à faire sept heures par jour et le stage se fera dans un centre de formation qui est agréé par la préfecture.

L’objectif de ce stage est d’anticiper la répétition des attitudes dangereuses sur la route. Le déroulement du programme du stage pour la récupération de points est défini par la loi.

Vous serez environ six à vingt stagiaires qui seront encadrés par deux animateurs. Il y a un enseignant qui est un spécialiste des questions de la sécurité routière et le second qui a des connaissances en psychologie.

Ce stage suivra les instructions énumérées dans un arrêté rendu public par le ministère des Transports. Il n’y a pas de contrôle de compréhension à la suite du stage comme c’est le cas à l’auto-école. Toutefois, pour en sortir gagnant, vous avez obligation de respecter les consignes et les horaires.

Conserver la preuve de stage

À la fin de la seconde journée du stage de formation, une attestation de suivi de stage est remise au conducteur pour servir de preuve. Ce document vous permet de justifier la récupération de points auprès des autorités compétentes.

Il faut noter que c’est le centre qui envoie le certificat de stage à la préfecture. Le stagiaire lui-même en reçoit après un exemplaire qu’il est obligé de bien conserver pour éviter de mauvaises surprises.

Les erreurs d’inscription à éviter

Lorsque vous voulez faire une inscription à un stage pour la récupération de points, il y a des erreurs que vous ne devez pas commettre. Ces dernières résultent du stress dans lequel vous vous trouvez à cause du retrait de vos points. Alors, vous devez faire le décompte afin de connaître que le nombre de points qu’il vous manque avant de faire l’inscription.

à voir