Comment résilier un contrat d’assurance automobile ?

L’assurance automobile est une obligation. Étant assuré, vous pouvez interrompre votre convention d’assurance automobile sous certaines conditions. Souhaitez-vous rompre votre assurance automobile ? Les conditions de résiliation diffèrent en fonction du type de contrat auquel vous avez souscrit. Dans cet article, vous découvrirez les conditions à respecter pour annuler votre contrat d’assurance automobile.

Envoyer une lettre de résiliation de contrat

Pour interrompre votre convention d’assurance, il est formel d’envoyer une lettre d’annulation à l’ancien assureur au moment opportun. Le délai d’envoi de la lettre doit être compris entre un ou deux mois avant la date d’expiration du contrat. C’est le procédé pour mettre un clos au contrat qui vous lie à votre assureur antérieur. Au-delà de cette date, vous alliez devoir ressayer un an après, avec le même tarif que les autres tentatives. La procédure de résiliation débute le jour suivant la date inscrite sur l’empreinte de la poste. Votre agent d’assurance est quand même tenu de vous rappeler votre droit de résiliation au même moment qu’il envoie l’avis d’échéance.

A découvrir également : Pourquoi ne pas prêter sa voiture ?

Par ailleurs, il est possible que votre assureur vous transmette le rappel un peu tardivement (moins de quinze jours) avant la date limite. Dans ce cas, vous avez le droit de procéder à l’annulation de la convention dans les vingt jours qui suivent cette date. Il peut aussi arriver que vous ne receviez pas de rappel de la part de votre agent. Si c’est le cas, vous êtes libre de rompre l’accord d’assurance automobile à n’importe quel moment après échéance, et sans justification.

Ayez un bon motif en cas de résiliation précoce

Normalement, il n’est pas permis de rompre le contrat d’assurance automobile avant les 12 premiers mois. Mais il existe des exceptions à la règle. Par exemple, si votre agent d’assurance fait grimper les primes de l’assurance pour un même service, vous pouvez annuler l’assurance. Dans cette circonstance, il doit vous informer de la date d’annulation de la convention. Mais si vous ne respectez pas le délai établi, les nouvelles conditions vont être classées comme agréer.

A lire en complément : Qu'est-ce que la franchise dans une Assurance Auto Adaptée ?

Si vous changez de véhicules, vous pouvez également résilier la convention d’assurance automobile avant la date limite. Puisque vous avez édifié un nouveau permis fondé sur une nouvelle police d’assurance, l’ancien n’est plus valable si vous n’en êtes plus le proprio.

Par contre, ces motifs ne sont acceptés que s’ils entraînent une modification du risque couvert. Beaucoup d’autres motifs comme le changement de domicile, de situation matrimoniale, profession et un sinistre sont valables pour couper votre assurance automobile. Il est obligatoire d’assurer un véhicule. Par conséquent, vous devez impérativement souscrire à une nouvelle assurance si vous résiliez l’ancienne. Il revient à votre nouvel assureur de se charger de la procédure de résiliation.

à voir