Les dangers de la conduite en état d’ivresse : saisie du véhicule et autres sanctions

Les dangers de la conduite en état d'ivresse : saisie du véhicule et autres sanctions

La conduite sous l’emprise de l’alcool est un délit grave en France, avec des sanctions sévères pour ceux qui sont pris en flagrant délit. En plus de lourdes amendes et de peines de prison potentielles, les contrevenants risquent également de voir leur véhicule saisi par la police. Cet article explique pourquoi la conduite sous influence est illégale en France et ce qui se passe si vous êtes pris en flagrant délit.

Qu’est-ce qui est considéré comme une conduite en état d’ivresse ? 

En France, tout conducteur dont le taux d’alcoolémie est égal ou supérieur à 0,5 g/l est considéré comme conduisant en état d’ivresse. Cela équivaut à deux verres de vin ou deux verres d’alcool fort dans une période de deux heures. Il est illégal pour toute personne de conduire avec un taux d’alcoolémie supérieur à cette limite, même si elle se sent suffisamment sobre pour conduire en toute sécurité. 

A lire en complément : Présentation de la Golf R32 ?

Un délit grave en France

La conduite sous influence met en danger tous les usagers de la route, y compris vous-même et les autres conducteurs, les piétons et les cyclistes. On estime que 10 % de tous les accidents mortels de la circulation en France sont causés par la conduite en état d’ivresse. C’est pourquoi la loi française prend la conduite en état d’ivresse très au sérieux. Il s’agit d’un délit passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à cinq ans et/ou de lourdes amendes lorsqu’une personne est reconnue coupable. Pour s’assurer que ces lois sont prises au sérieux, la police française a commencé à saisir les véhicules des conducteurs reconnus coupables de conduite en état d’ivresse. Une fois le véhicule en fourrière, le chauffeur doit purger sa peine avant d’espérer récupérer son véhicule ! 

Que se passe-t-il si je conduis en état d’ivresse en France ? 

Si vous êtes pris en train de conduire sous l’emprise de l’alcool en France, vous serez poursuivi au pénal et vous pourrez être condamné à une peine de prison ou à une lourde amende en fonction de votre taux d’alcoolémie et de vos antécédents d’infractions. Mais une autre conséquence potentielle pourrait être la saisie du véhicule, ce qui signifie que votre voiture vous sera retirée pour une durée indéterminée jusqu’à ce que vous ayez purgé votre peine ou payé vos amendes. La saisie du véhicule est de plus en plus courante, les autorités françaises reconnaissant son efficacité en tant que moyen de dissuasion pour les infractions liées à l’alcool au volant.

A voir aussi : Comment marche une location longue durée ?

à voir