Comment devenir taxi artisan ?

Quelquefois confondu avec le métier de chauffeur VTC, les taxis artisans ou indépendants sont des chauffeurs propriétaires de leur propre véhicule et disposant d’une licence ADS. Exercer en tant que chauffeur de taxi indépendant est un domaine qui renferme de nombreux avantages.

Toutefois, pour pouvoir en bénéficier et devenir un taxi artisan, il va falloir suivre quelques étapes. Nous vous présentons donc dans cet article quelles sont les étapes à suivre pour devenir chauffeur à votre compte.

A lire également : Pourquoi prendre un car avec chauffeur à Paris pour vos voyages en famille ?

Remplir les prérequis

Pour exercer en tant que professionnel indépendant dans le domaine, vous devez déjà avoir votre permis de conduire de catégorie B. Vous devrez disposer de ce permis depuis 3 ans au moins.

Et, dans le cas d’une conduite accompagnée, il devra dater d’au moins 02 ans. Par ailleurs, vous devez avoir un casier judiciaire vierge et obtenir un avis médical attestant de votre aptitude à pouvoir conduire.

A voir aussi : Comment attacher une cage de transport dans une voiture ?

Passer un examen

Le CCPCT : c’est la prochaine étape si vous remplissez les conditions préalablement citées. Le CCPCT, c’est le Certificat Professionnel de Chauffeur de Taxi ! Il s’agit d’un examen obligatoire qui se déroule en deux étapes pour obtenir votre carte professionnelle afin de pouvoir exercer votre métier.

Cette carte professionnelle est valable 5 ans. Une fois à échéance, vous devrez donc en demander le renouvellement directement sur le site de votre préfecture.

Obtenir sa licence ADS

La licence ADS (Autorisation Administrative de Stationnement sur la voie publique) est le prochain certificat à pouvoir exercer. Valable pendant 5 ans, vous disposez de 3 possibilités pour devenir titulaire de votre licence de taxi.

En effet, vous avez la possibilité d’obtenir une licence gratuite, d’en acheter une pour gagner du temps ou encore de louer une licence si vous n’avez ni le temps ni l’argent. Par ailleurs, il est important de noter que votre licence doit être renouvelée au moins 3 mois avant son échéance.

Choisir sa forme juridique

Si vous êtes chauffeur de taxi indépendant, vous avez le choix entre plusieurs formes juridiques pour créer son entreprise de transport.

De la micro-entreprise, en passant par la SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle), vous disposez de différents choix de formes juridiques.

La EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) est également une forme juridique dont vous bénéficiez.

Choisir le bon véhicule

Votre voiture de taxi devra remplir des caractéristiques précises pour être prête en taxi artisan. Pour cela, elle devra obligatoirement comporter : 9 places assises maximum, un rectangle lumineux sur le toit, qui indiquera la mention TAXI et le nom de la commune où vous exercez.

Une plaque visible de l’extérieur sur laquelle seront mentionnés votre numéro de licence et le(s) département(s) où vous êtes autorisé à exercer votre métier.

à voir