Comment nettoyer et polir les phares de votre voiture

Les phares d’un véhicule sont exposés à plusieurs agents destructeurs (les poussières, les rayons UV, les intempéries, etc.). Avec le temps, un phare peut perdre près de 30 % de son éclairage à cause de la saleté et des dommages causés par ces agents. Or, ils sont faits pour assurer votre sécurité et celui des autres conducteurs. Vous pourrez les garder propres avec quelques astuces.

Inspection des phares

C’est une étape importante, qui vous permettra de déterminer avec plus de précision ce que vous aviez à faire. Vous deviez vérifier soigneusement l’état de chaque phare avec un bon éclairage (éclairage naturel en journée est à prioriser). En cas de trous ou de rayures profonds, il faudra simplement changer le phare. Cependant, si les phares sont microrayés, jaunis ou sales, vous aurez généralement besoin : d’un seau d’eau savonneuse, d’une polisseuse, d’un polish, du papier à poncer, d’un pad de polissage, de polish, de scotch de masquage, d’un spray, d’un shampoing auto, etc.

A lire également : Quel est le meilleur pneu 4 saisons 2021?

Le nettoyage avant le ponçage

Vous pouvez laver les phares comme vous nettoyez le véhicule, ou usez d’autres astuces. L’astuce la plus courante consiste à utiliser du dentifrice (à pâte blanche exceptionnellement). Il suffit de nettoyer d’abord le phare avec de l’eau et un chiffon, d’appliquer ensuite le dentifrice puis de nettoyer avec un chiffon propre et doux.

La deuxième astuce la plus utilisée est celle du bicarbonate de soude qui est passé maître dans le nettoyage. Commencez par nettoyer correctement les phares avec du chiffon et de l’eau savonneuse. Prenez ensuite un chiffon mouillé, ajoutez du bicarbonate de soude et nettoyez le phare. D’autres utilisent du vinaigre à la place de l’eau pour mouiller le chiffon. Il est également possible de faire usage de la pierre d’argent pour un nettoyage plus optimal.

Lire également : Pourquoi opter pour une Opel Corsa d'occasion ?

Le ponçage

Le ponçage se fait trois fois pour un résultat optimal. On part d’un ponçage grossier pour finir par un ponçage fin.

Premier ponçage

Si vous constatez une forte oxydation, utilisez juste une polisseuse, sans eau. Par contre, si l’oxydation est assez faible, faites usage d’eau. Choisissez le papier à poncer selon la nature de vos phares. Pour cette première étape, il faut que le papier à poncer soit entre 320 et 800. Commencez le ponçage général ! Vous verrez normalement des poussières de plastiques.

Deuxième ponçage

Pour le deuxième ponçage, vous aurez besoin d’un papier à poncer compris entre 1 000 et 1 500. Il est plus fin que le papier utilisé pour la première étape. Mettez régulièrement le papier de ponçage dans de l’eau savonneuse pour poncer le phare. Faites des mouvements de haut en bas, afin d’enlever réellement toutes les marques. Rincez, séchez puis allumez les phares pour voir si le travail est excellent. S’il y a toujours des marques, recommencez.

Troisième ponçage

C’est le dernier ponçage. Il nécessite des papiers de ponce plus fin, compris entre 2 500 et 3 000. Ici, vous devez faire des mouvements allant de la gauche vers la droite. Utilisez à la fin un chiffon microfibre pour enlever tous les débris qui refusent de se détacher. Là, votre phare est assez propre, mais encore flou.

Le polissage

Le polissage est également appelé « compounding ». Vous pourriez le faire avec une visseuse, une perceuse ou une polisseuse. Fixez votre pad à l’outil que vous aviez choisi. Mettez ensuite du compound sur le tampon. Actionnez votre outil à une vitesse très basse et faites passer plusieurs fois sur le phare. Au cours du polissage, pulvériser votre dispositif d’eau savonneuse de temps à autre. Veillez à ce que la température des phares soit faible. Une forte température peut entraîner la brûlure du tampon ou du chiffon. À la fin, utilisez un chiffon microfibre pour enlever les déchets.

La finition

Quelques retouches sont importantes pour rendre les phares translucides. Munissez-vous d’un tampon en mousse auquel vous ajouterez du polish de finition. Utilisez maintenant le tampon pour nettoyer les phares. Cela permet d’enlever les dernières traces d’huiles et de résidus. Faites un nettoyage à l’IPA pour un rendu optimal.

C’est le moment de mettre une protection UV pour éviter que les phares perdent encore de leurs éclats trop tôt. Vous trouverez plusieurs produits utiles pour une telle précaution. N’oubliez pas de marquer les alentours des phares lorsque vous utilisez du coating.

L’entretien régulier des phares

Une fois les phares nettoyés et polis, vous devez maintenir régulièrement leur état. Pour cela, nous vous conseillons d’adopter une routine d’entretien. Vous pourrez ainsi préserver le lustre des phares sur la durée.

Protégez toujours vos phares lorsque vous garez votre voiture sous le soleil direct pendant longtemps : utilisez par exemple une housse protectrice qui empêchera aux rayons UV nocifs de décolorer la surface du polycarbonate.

Avec ces astuces simples mais efficaces, vous pouvez facilement entretenir vos phares et prolonger leur durée de vie tout en améliorant la qualité de l’éclairage nocturne lorsqu’ils sont utilisés sur la route. Gardez donc toujours vos optiques propres et transparentes pour mieux voir et être vus !

Les produits à utiliser pour un nettoyage efficace des phares

Pour obtenir un résultat optimal, pensez à bien choisir les produits spécifiques vendus dans le commerce. Ils sont conçus pour éliminer efficacement les taches tenaces sans endommager la surface du verre ou du polycarbonate. Il existe aussi des kits de restauration qui contiennent tous les éléments nécessaires à une remise en état complète de vos phares.

Si vous préférez utiliser des produits naturels et économiques, sachez que le bicarbonate de soude permet de nettoyer en profondeur les surfaces ternies. Il vous suffit simplement d’ajouter quelques cuillères à soupe de bicarbonate dans de l’eau chaude et de frotter doucement avec un chiffon microfibre.

Le dentifrice est aussi un produit couramment utilisé par certains propriétaires pour retrouver la transparence originelle des phares. Cet usage n’est pas recommandé car il peut rayer la surface plastique du phare au lieu de la lisser comme cela devrait être fait par l’utilisation d’un polish spécialisé.

Si votre véhicule est équipé de vitres teintées homologuées (ou non), nous recommandons fortement aux propriétaires concernés d’éviter tout produit abrasif lorsqu’ils entretiennent leurs fenêtres afin qu’ils ne subissent aucun dégât irréversible sur leur film solaire protecteur pendant le processus de rénovation des feux avant.

Quel que soit le produit utilisé, assurez-vous de bien suivre les instructions d’utilisation fournies. N’hésitez pas à demander conseil auprès de professionnels pour choisir la méthode et les produits adaptés en fonction du modèle et de l’état des phares.

à voir