Pourquoi les motard font un signe ?

Vous avez sans doute remarqué que les motards se font des signes quand ils se croisent ou vous dépassent en chemin. Ces gestes qu’ils exécutent sont loin d’être anodins et portent plein de sens. Quel est le sens des signes qu’ils se font donc ? Éléments de réponse dans cet article.

Le salut entre motards : d’où vient-il ?

Les motards se font des signes lorsqu’ils se croisent. Ces signes peuvent varier d’un pays à un autre, voire d’une région à une autre. En France, celui qui est le plus réalisé est le signe V avec l’index et le majeur de la main gauche symbolisant la victoire. Ce geste, qui est connu du monde des motards, a été propulsé dans les années 70 par Barry Sheene. Ce dernier réalisait ce geste à chaque compétition qu’il remportait.

A découvrir également : Comment freiner avec un scooter ?

Mais cette opinion n’est pas celle des motards des années 60 qui soutiennent que ce signe était déjà dans les mœurs des conducteurs. Ils martèlent qu’il était utilisé pour dire aux motards qu’on croisait qu’il n’y a pas de bémol et que s’arrêter pour apporter de l’aide n’était pas nécessaire.

Que traduit le signe que se font les motards ?

En dépit du fait que l’origine de ce geste de la main soit encore un flou, les motards s’entendent quand même sur sa valeur. Le signe est une reconnaissance d’appartenance à la communauté. À cet effet, le signe V n’est ni obligatoire ni le seul utilisé. En effet, comme nous le mentionnons, il varie d’un pays à un autre. Il est par exemple possible de lever la main gauche à plat, que ce soit vers le haut, le côté ou le bas.

A lire également : Comment immatriculer une moto 50cc sans carte grise ?

Dans les grandes villes, un geste de la tête commence de plus en plus par se substituer celui de la main gauche. La raison est simplement qu’un signe de la tête est moins fatigant que celui de lever la main constamment en l’air. Pour terminer, il faut remarquer que le signe de la main ne se fait qu’avec celle de la gauche puisque le motard n’est pas en mesure de lâcher l’accélérateur. Il risque de se mettre en danger.

Comment le motard remercie-t-il ?

Lorsqu’un motard en dépasse un autre, il ne peut bien sûr pas lâcher la poignée droite pour saluer son compagnon. Alors la communauté a trouvé la solution au niveau de la jambe droite : sortir cette jambe et la tendre. Ce signe de salutation entre motard est aussi utilisé pour remercier les automobilistes qui leur cèdent ou facilitent le passage.

Mais le geste est réalisé lentement et une fois après avoir dépassé l’automobiliste pour qu’il ne soit pas mal interprété. Outre le geste de la jambe, celui de la main gauche par-dessus tête est aussi utilisé pour remercier.

à voir