Comment comptabiliser la vente d’un véhicule en entreprise ?

Pour une gestion efficace de ces finances, il est important de tenir une comptabilité. Surtout en entreprise, c’est une obligation afin de savoir comment se porte sa trésorerie. Lors d’un achat ou d’une vente d’un produit, ce dernier doit être comptabilisé. C’est le cas lors de la vente d’un véhicule d’entreprise. Découvrez dans cet article comment comptabiliser un tel achat. Bonne lecture !

Noter la date de comptabilisation

La toute première chose à faire pour comptabiliser la cession d’un véhicule en entreprise est de noter la date à laquelle la vente a eu lieu. C’est important de le noter dans le sens où même des années après que vous puissiez vous en rappeler.

A lire également : Comment récupérer des points avec un stage?

Comptabiliser la vente du véhicule avec les types d’écritures

Après avoir noté la date de l’enregistrement comptable de la vente du véhicule vient ensuite la comptabilisation de ce dernier avec des écritures comptables.

Cela se fait de deux façons (écritures) différentes.  La première est relative à la sortie de l’actif, c’est à dire ici du véhicule. La seconde écriture est la constatation du véhicule

A lire également : Comment finaliser ma demande sur ANTS ?

La comptabilisation de la sortie du véhicule

Qui dit cession d’un bien dit aussi retrait de sa valeur dans les actifs de l’entreprise. Pour cela, il est important de l’enlever des livres comptables. Deux écritures sont alors passées : Les comptes 675 et 28. Respectivement, il s’agit de la valeur comptable des éléments d’actifs cédés et de l’amortissement des véhicules.

Il faudra noter que ces deux comptes sont débiteurs. Pour alors équilibrer les comptes, il faudra alors passer au crédit le compte 2 qui est relatif à l’immobilisation.

Comment comptabiliser la vente d'un véhicule en entreprise ?

La constatation du produit de cession

La toute première chose à faire ici sera de comptabiliser toutes les taxes et de les enregistrer en débitant le compte correspondant : c’est-à-dire le compte 462.

Vient ensuite le compte créditeur 775 qui prend en compte la valeur hors taxe du véhicule.

La majorité des voitures faisant face à une dépréciation de la valeur année par année, il est donc important de le noter pour que la comptabilisation de la cession du véhicule soit faite correctement. Pour cela, on fait appel au compte débiteur 29 (dépréciation des immobilisations). Afin d’équilibrer les comptes, le compte 78 sera alors crédité. Il est relatif à la reprise sur dépréciations des immobilisations. Voilà, vous venez de comptabiliser la vente du véhicule.

En conclusion, vous devez retenir que pour bien comptabiliser la vente d’un véhicule d’entreprise, il faudra d’abord enregistrer la date de la vente. Viendra ensuite la comptabilisation de la sortie du véhicule puis finir par le constat du produit de cession.

à voir

Présentation de la Golf R32 ?

La Volkswagen vient vous surprendre avec son incroyable véhicule légendaire Volkswagen Golf IV R32. Ce modèle fait partie des meilleurs de la concession Volkswagen . ...