Astuces incontournables pour économiser sur son assurance auto tout en conservant une couverture de qualité

Dans un monde où les dépenses quotidiennes ne cessent de s’accroître, il est important de chercher des moyens de réduire les coûts sans pour autant sacrifier la qualité des services dont on bénéficie. L’assurance auto ne fait pas exception à cette règle, surtout lorsque l’on sait qu’elle est obligatoire pour les propriétaires de véhicules. Pourtant, il est possible de réaliser des économies conséquentes pour continuer à profiter d’une couverture adéquate et sécurisante. Voici quelques astuces incontournables qui permettront à chacun de maîtriser son budget d’assurance auto sans compromettre sa protection ni celle des autres usagers de la route.

Économiser sur son assurance en évaluant ses besoins

Lorsque l’on souscrit une assurance auto, pensez à bien comprendre les termes sur lesquels repose la couverture en question. Les assureurs proposent des formules plus ou moins complètes qui répondent à plusieurs niveaux de protection du véhicule et de son conducteur. Dans un premier temps, pensez à bien mesurer les garanties qu’une personne effectuant beaucoup de kilomètres par an.

Lire également : L'assurance pour deux-roues électriques : ce qu'il faut savoir

Il peut être utile aussi d’étudier sa couverture actuelle pour voir si certains postes couverts ne sont plus nécessaires ou sont trop élevés par rapport aux risques encourus. Par exemple, si vous venez juste d’avoir votre permis et que ce dernier a été obtenu sans incident majeur (pas d’accident ni contravention), cela signifie que vous êtes un conducteur novice et qu’il serait judicieux de souscrire une assurance responsabilité civile combinée avec une garantie ‘vol’. Ces deux options permettent déjà une bonne protection tout en limitant les coûts.

En cas de changement dans la situation personnelle ou professionnelle (par exemple déménagement dans un quartier moins dangereux), il peut être opportun de renégocier le contrat auprès de son assureur ou encore faire appel à un courtier spécialisé pour étudier toutes les possibilités offertes pour bénéficier du meilleur tarif possible.

A lire également : L'essentiel à savoir sur la thématique de

Avant toute décision importante relative à son contrat d’assurance auto, prenez soin de lire attentivement les conditions générales et particulières du contrat afin d’éviter tout malentendu ou mauvaise surprise en cas de sinistre. Si besoin, n’hésitez pas à contacter un conseiller pour obtenir des clarifications supplémentaires.

Astuces pour choisir les franchises et options adaptées

Dans ce cadre, vous devez prendre en compte les options et les franchises. Les options d’assurance auto, comme l’assistance dépannage ou la garantie bris de glace, peuvent augmenter le coût mensuel de l’assurance. Vous devez réfléchir à leur utilité pour savoir si elles sont indispensables ou non.

Quant aux franchises d’assurance auto, elles représentent la somme que l’assuré doit payer en cas de sinistre avant que sa compagnie d’assurances ne prenne le relais. Plus cette franchise est élevée, plus le prix mensuel diminue. Il faut veiller à ne pas fixer une franchise trop importante qui pourrait impacter financièrement l’utilisateur en cas d’accident.

Il peut être judicieux, dans certains cas précis, surtout pour des conducteurs prudents et expérimentés ayant déjà été assurés depuis plusieurs années sans incidents majeurs sur leur dossier, de souscrire une assurance au tiers avec une faible franchise plutôt qu’une formule tous risques très onéreuse.

La comparaison des offres disponibles sur le marché reste aussi un élément clé pour sélectionner la meilleure couverture possible au meilleur rapport qualité-prix selon ses besoins spécifiques et son profil personnel (âge du conducteur principal, type et valeur du véhicule…). La recherche puis la négociation auprès des différentes compagnies permettront alors potentiellement de réaliser des économies notables tout en conservant un niveau satisfaisant voire optimal concernant sa sécurité automobile.

Réduire les cotisations en adoptant une conduite responsable

Pensez à bien souscrire une assurance en fonction de l’historique des accidents et des infractions constatées par les autorités. Un conducteur ayant commis plusieurs excès de vitesse ou ayant eu un accident avec responsabilité engagée sera considéré comme plus à risque qu’un automobiliste n’ayant jamais connu ce type d’incidents.

Pensez à bien préciser même s’il peut être intéressant dans certains cas (pour les propriétaires disposant aussi d’une moto par exemple) de préciser que l’on ne se sert pas souvent du véhicule concerné pour réaliser potentiellement des économies supplémentaires.

Pensez à signaler tout changement significatif dans votre situation personnelle pouvant affecter votre comportement au volant : mariage ou divorce, déménagement vers une zone présentant un risque différent… La communication rapide et honnête auprès de votre assureur permettra ainsi à celui-ci d’établir une nouvelle tarification adaptée à vos besoins réels.

Adopter une conduite responsable associée aux choix judicieux en matière d’options et franchises ainsi qu’à la comparaison régulière des offres disponibles permettent potentiellement aux assurés automobiles français actuels • qui payent chaque année environ 600 euros en moyenne pour leur assurance tous risques selon une étude récente de la CLCV • d’économiser plusieurs centaines voire milliers d’euros sur leurs primes annuelles.

à voir